Fada N’gourma : un réseau de délinquants démantelé

0
Burkina-fada-délinquants-arrêttés
Le 18 Novembre 2019, le commissariat central de police de la ville de Fada N’GOURMA a présenté un réseau de malfrats spécialisé dans la contrefaçon et la mise en circulation de faux billets de banque aux hommes des médias.

 

C’est suite à des plaintes enregistrées relatives à l’usage de faux billets de banque de la part de la population dans la ville de Fada et environnants que la Brigade de Recherche du Commissariat Centrale de Police de Fada ( CCP_F) a ouvert une enquête qui a abouti à l’interpellation du cerveau DICKO ALIDOU âgée de 39 ans un marabout domicilié à Cinkancé, de Kiéma Moumouni 41 ans et employé de commerce et Lompo Yentema 34 ans un gestionnaire et domicilié à Diabo.

Leur mode opératoire est de chercher auprès de leur entourage des personnes ayant un bon niveau social ou exerçant la profession de commerçant. En complicité avec un ressortissant d’un pays voisin nommé DICKO Alidou, ils proposent à leurs acolytes un faux billet de dix mille franc contre la somme de cinq mille franc. Selon le nombre de billets, il fait une bonification d’un à plusieurs billets.

Selon les conférenciers, le nommé Lankoandé Philipe âgé de 44 ans ,fonctionnaire et responsable d’une auberge dans la ville de Fada s’est procuré auprès de Kiéma Moumouni et Lompo Yentema des faux billets de Banque d’une valeur de cinq cent mille franc destinés à être mis en circulation dans la ville de Fada. L’enquête a permis de saisir des mains des présumés délinquants deux cent quarante cinq coupures de faux billets de banque de dix mille franc soit une valeur totale de près de deux millions cinq cent mille franc.

Cette opération est rendue possible grâce au concours du commissariat central de Police de la ville de Koupéla ainsi que la collaboration de la population. Tout en saluant cette collaboration, les responsables de la Police nationale invitent la population à plus de vigilance dans les transactions financières et de saisir les Forces de Décence et de Sécurité FDS pour toute situation suspecte aux numéros verts suivants: 16;17 et le 1010.

Guingriyamba LALLOGO (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.