ENTREPRENARIAT DES JEUNES FILLES : LE CHEVAL DE BATAILLE DE CHRIST-VI ESTHER OUEDRAOGO

0
Christ-Vi Esther Ouedraogo

Une jeune étudiante s’est lancé dans la promotion des valeurs de la jeune fille au Burkina Faso. Pour intensifier ses actions, elle organise une foire sur l’entreprenariat du 26 au 28 avril prochain à Ouagadougou. Dans l’interview qui suit, elle explique les motivations de l’organisation d’une telle activité ainsi que les objectifs poursuivis.

 

FasoPiC (FP) : Présentez-vous à nos internautes.

Je suis Christ-Vi Esther Ouedraogo (CEO), étudiante en année de licence en communication journalisme. Je suis la présidente de l’association ‘’ femme inspirée’. Cette association a pour objectif de promouvoir l’entreprenariat et le leadership de la gente féminine.

FP : Parlez-nous de la foire que vous organisez pour le 26 avril prochain.

CEO : C’est une foire de 72 heures dont le programme s’articule autours d’ateliers de formation, de rue marchande, de panel, d’animation culturelle et un dépistage du cancers du col de l’utérus. Le dernier jour c’est-à-dire le 28 avril un diner gala sera organisé au SIAO dans la salle de créativité.

FP : Quel message avez-vous à véhiculer à travers cette foire ?

CEO : Par le thème : « défis, entreprenariat et leadership féminin », nous voulons montrer que même s’il est difficile pour une femme d’entreprendre, il en est nécessaire. Il y va du bien être personnel et du développement du Burkina Faso. Il n’y a pas d’âge pour entreprendre. Aussi nous voulons susciter un éveil de conscience au niveau de la jeune femme pour qu’elle entreprenne.

FP : Au Burkina Faso plus précisément à Ouagadougou on assiste à une floraison de festival. Pensez-vous vraiment que le vôtre puisse susciter un éveil de conscience de la jeune gente féminine dans le domaine de l’entreprenariat ainsi que du leadership ?

CEO : aucunement pas. Le côté festif ne va pas dominer parce que tout contribue à promouvoir la jeune fille dans son esprit, dans sa formation culturelle et son talent. La rue marchande sera une occasion pour ces jeunes d’exposer leurs savoir-faire.

 

Propos recueillis par Mireille Bailly (stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.