Diapo sur la diaspora

0
L’extension du droit de suffrage aux burkinabè résidant à l’extérieur est inscrite dans la loi 019-2009 AN du 07 mai 2009 portant modification du Code électoral. Le vote de la diaspora est le fruit des luttes des partis politiques, syndicats, associations, organisations des burkinabè de l’extérieur.

 

La volonté du pouvoir Kaboré favorise la mise en œuvre de ce vote crucial pour une avancée du système démocratique burkinabè. Le Gouvernement rendra opérationnel le dispositif du vote des Burkinabè de l’étranger pour la présidentielle de 2020 qui coïncide avec le ‘’soixantenaire’’ de l’Indépendance de notre pays. D’ores et déjà, c’est une immense satisfaction au sein de la diaspora pour cette étape franchie.Très active dans la marche économique du pays, la diaspora burkinabè jouit d’un ministère plein. Pour impliquer la diaspora dans l’œuvre de construction nationale, le premier Forum national de la diaspora burkinabè s’est tenu à Ouagadougou en juin dernier.

La diaspora sera un des enjeux de la future présidentielle même s’il existe une grande disproportion entre les burkinabè de l’extérieur et ceux qui sont enrôlés dans les bases de données. Tout le monde doit se déplacer pour aller dans les ambassades, et les consulats généraux, pour voter et cela augure déjà d’une faible participation. Tous les partis n’ont pas les moyens de battre campagne à l’étranger. Des partis qui ne trouvent pas des représentants lors des scrutins à Tin-Akoff ou à Niangoloko seront-ils en mesure d’être représentés au Japon ou au Soudan ? Aujourd’hui, on ne dispose d’aucun chiffre officiel et exact sur la diaspora burkinabè. Le cas de notre pays est tout de même particulier parce que sa diaspora est selon certaines sources numériquement égale aux burkinabè de l’intérieur !!! Ceux qui sont allés à l’aventure avant l’indépendance de la haute volta, peuvent-ils encore se prévaloir de la nationalité burkinabè ? La Cote d’Ivoire est le premier pays d’accueil des burkinabè où ils sont estimés à plus de trois millions. L’atmosphère délétère qui caractérise la scène politique ces derniers temps chez le voisin ivoirien permettra telle de sécuriser le vote de notre diaspora en 2020 où on imagine que la tension sera à son comble ?

À l’occasion de la célébration du 58ème anniversaire de l’Indépendance du Faso, nous souhaitons bonne fête à tous les burkinabè !

Ag Ibrahim Mohamed

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.