Déplacés internes de Pissila : OCADES Burkina apporte du réconfort

0
Déplacés-kaya-OCADES-Vivres
Le vendredi 14 février 2020, à Pissila, l’Organisation catholique pour le développement et la solidarité (OCADES) Burkina a octroyé des vivres et non vivres aux déplacées internes de ladite localité, province du Sanmatenga, région du Centre-Nord. Le coût global de ce don est estimé à 12 millions de FCFA.

 

Selon le responsable du département solidarité humaine de l’OCADES Kaya, Didier Ouédraogo, 200 Personnes déplacées internes (PDI) ont chacune un sac de 50 kg de riz, un sac de 100kg de maïs, un sac de 25 kg de haricot, un bidon d’huile de 5 litres, cinq couvertures, trois serviettes et une somme de cinq mille francs CFA. «Ce don est estimé à plus de 35 tonnes (T) de vivres et des balles de couvertures et cartons de kits d’hygiène. Le coût global est estimé à plus de 12 millions de francs CFA», a-t-il déclaré.

Déplacés-kaya-OCADES-Vivres

A entendre Didier Ouédraogo, les non vivres sont offerts par Lutheran World Relief. C’est pourquoi, il lui a traduit toute sa reconnaissance. «Cette distribution entre dans le cadre de la réalisation du projet ‘’EA 19-2019’’, lancé en novembre 2019 pour une période de six mois. Avec l’ensemble du réseau Caritas, nous avons élaboré un projet d’urgence d’aide humanitaire au profit des PDI. Dans le diocèse de Kaya, nous avons déjà soutenu au moins 450 ménages», a rassuré M. Ouédraogo. Avant de clore ses propos, Didier Ouédraogo a invité les bénéficiaires à en faire bon usage leurs provisions.

Déplacés-kaya-OCADES-VivresA leur tour, les bénéficiaires ont exprimé leur gratitude à l’endroit de cette structure catholique. «Nous sommes très fiers de ce geste, car il nous permettra de nous nourrir et de nous protéger contre le froid et les moustiques», s’est réjouie Nogma Baguian, une ressortissante du village de Kiemna. Toutefois, son souhait le plus ardent est de retourner dans son village.

Le représentant du curé de la paroisse de Pissila, l’abbé Jean Paul Bamogo, a aussi salué ce geste salvateur. «Ce soutien relève de la charité de l’église catholique», a-t-il indiqué.

Wendkouni Sawadogo (correspondant)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.