Culture : Mod’Afrique lutte contre le VIH/SIDA et les grossesses non désirées

0
Mod’Afrique-lutte-contre-le-VIH-SIDA-et-les-grossesses-non-désirées

A l’occasion de la 5ième édition de Mod’Afrique prévu pour se tenir à Ouagadougou du 24 au 25 novembre 2018, les organisateurs ont animé un point de presse ce mercredi 24 octobre 2018 pour informer la population de l’avènement de grand rendez- vous de la mode.

Aujourd’hui, plus que jamais, la culture de notre continent a plus que besoin d’espace de valorisation pour lui permettre de montrer aux yeux du monde sa richesse et sa diversité. Mod’Afrique s’inscrit dans ce cadre. Concept initié par Korotimi Decherf alias Koro D.K, styliste de renom burkinabé, Mod’Afrique se veut un rendez-vous biennal des grands créateurs de mode africains et dont le principal objectif est de s’en servir pour mener des actions de bienfaisance. Le credo de Mod ‘Afrique c’est « la mode au rendez-vous des causes humanitaire ». Selon, Ismael Bicaba, chargé de la communication, le thème retenu est : « VIH/SIDA et grossesses non désirées chez les adolescents ». Les objectifs de cette 5ième édition sont entre autre, collecter des fonds au profit des personnes vulnérables, engager les acteurs de la mode dans la lutte contre ces fléaux, participer au bien-être des couches défavorisées…

Au cours du point de presse, les organisateurs ont fait cas de la soirée caritative au cours de laquelle va se tenir un défilé de mode de stylistes invités. L’enjeu de cette soirée se situe au niveau de la collecte organisée à cet effet. Par ailleurs il est aussi organisé une exposition de vente des tenues de stylistes à Bravia Hotel le 25 novembre 2018.

En rappel notons qu’au Burkina l’évènement a toujours été co-organisé avec le SP-CNLS/IST à qui les dons collectés sont remis pour bénéficiaires identifiés.


Wendemi Annick KABORE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.