Culture : les Récréatrâles 2018 tressent le courage

0
Récréatrales- 10ième- Edition- Théatre- Ouagadougou

La ville de Ouagadougou et plus précisément le quartier Gounghin vibrera au rythme des Récréatrâles ; une des plus grandes manifestations culturelle du pays. Prévu pour se tenir du 26 au 03 novembre, cette 10ième édition va se dérouler sous le thème « Tresser le courage » et connaitra la participation de milliers de créateurs venus divers horizons.

Dans moins d’une semaine Ouagadougou va se transformer en la capitale du théâtre panafricain. En effet, les organisateurs de l’évènement Récréatrâles ont convié la presse le 19 Octobre à une visite guidé des différentes résidences de création.Récréatrales- 10ième- Edition- Théatre- Ouagadougou Selon le directeur général, Aristide Tarnagda, les Récréatrâles ont lieu tous les deux ans au pays des Hommes intègres. « Tresser le courage » c’est le thème qui a été retenu pour cette 10ième édition ; choix qui se justifie sans nul doute avec le contexte sécuritaire dégradée qui prévaut au Burkina Faso. Pour le directeur, ce thème interpelle plus d’un à quelque niveau que ce soit à tresser le courage pour repousser l’ennemi quel que soit d’où il vient. « Il est aussi un message fort qui permet d’affirmer qu’advienne que pourrait, le pays des Hommes intègres reste débout avec le concours des artistes qui de par leur présence sont là pour mobiliser, rassembler, inciter les peuples à rester unis, à faire en sorte que nous vainquons la psychose afin de sortir de toutes ces zones de turbulences et s’armer de courage » estime le directeur général.

Récréatrales- 10ième- Edition- Théatre- OuagadougouL’innovation majeure de cette 10ième édition est la mise en place d’une création majeure qui permettra un voyage des Récréatrâles à l’intérieur du pays. Aussi, l’honneur est donnée aux différentes familles d’accueil de procéder à l’ouverture du festival avec un spectacle concoctée à cet effet par le chorégraphe ivoirien Massidi Adiatou. Enfin les Récréatrâles 2018, c’est plus de 300 artistes venus de l’Afrique, de l’Europe, du Canada, des USA assignés en résidences artistiques organisées au sein des familles d’accueil du quartier de Bougsemtenga.

En rappel notons que plus de 60 milles festivaliers sont attendus pour plus d’une quinzaine de création spectacles, trois soirées partages et dix nuits animées par des vedettes burkinabé. Les différents spectacles sont ouverts au public à 500FCFA le ticket. Aussi il est possible de se procurer un pass à 5000FCFA donnant droit à toutes les représentations.

Wendemi Annick KABORE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.