Coupures d’eau à Ouagadougou, l’ONEA prend des mesures

0
Les responsables de l’Office National de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA) étaient face aux hommes de médias ce vendredi 23 Mars 2018.L’objectif de cette rencontre était de faire le point de la desserte en eau dans la ville de Ouagadougou.Malgré l’augmentation de la capacité de production de la société, l’approvisionnement en eau connait quelques difficultés. 

La production journalière de l’eau par l’ONEA était de 140 000 m3. Avec la mise en œuvre du projet Ziga 2, cette production est passée à 290 000 m3 par jour soit une capacité de production de plus de 100%. En dépit de cette augmentation, la disponibilité de l’eau 24h/24 chez tous les abonnés n’est pas effective. Selon Patrice Diabri, directeur de l’exploitation de l’ONEA,cette situation est due à l’insuffisance de la capacité des conduites principales de distribution d’eau, à l’insuffisance de la densité du réseau ONEA,aux changements climatiques qui se caractérisent par le non remplissage du barrage de Loumbila. « Le potentiel de ce barrage que nous exploitons est passé de 42000m3/Jour à 10000m3/Jour »a-t-il expliqué. Ila indiqué également que les travaux du projet Ziga2 ne sont pas achevés dans leur entièreté.Pour pallier ces difficultés, la nationale de l’eau dit avoir pris des mesures d’atténuation dans l’optique de réduire la durée des coupures et d’améliorer la gestion de la distribution de l’eau. Dans l’immédiat, il s’agira entre autres de l’achèvement du programme de construction de 50 forages équipés de pompes manuelles dans les quartiers non lotis, de la construction de postes d’injection d’eau dans les zones périphériques de Ouagadougou. S’agissant des forages, la société dit être à un taux d’exécution de 70%.

Il faut aussi noter l’acquisition d’un groupe électrogène de secours pour la station de traitement de Paspanga.L’ONEA entend également renforcer la distribution et la réalisation de branchements et de bornes fontaines à travers la poursuite et l’opérationnalisation des travaux du projet Ziga2.Patrice Diabri a par ailleurs interpellé les populationsà une gestion rationnelle de l’or bleu :« L’eau que vous économisez profite aux autres ;c’est pourquoi il faut éviter de consommer deux ou trois fois plus que le besoin réel ».Comme conseils, le directeur de l’exploitation de l’ONEA les a invités à effectuer des réserves d’eau pour faire face aux coupures,à ne pas laisser les robinets ouverts et à contacter le 80 00 11 11 en cas de problème constaté.

 

Tanga Thierry Zongo (Stagiaire)

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.