Chine-Afrique : Xi Jinping, en tournée impériale

0

 

C’est auréolé de son statut de nouvel empereur que le président chinois entame son voyage officiel en Afrique, placé sous le signe de la coopération économique. À Dakar, Kigali et Jo’burg, on déroule les tapis rouges.

C’est donc en Afrique – après une courte étape aux Émirats arabes unis – que Xi Jinping va étrenner ses habits de « nouvel empereur ». Le président chinois s’est rendu au Sénégal (les 21 et 22 juillet), avant de se rendre au Rwanda (le 23), en Afrique du Sud (du 23 au 27) et enfin à Maurice (du 27 au 29). Il s’agit de sa première tournée internationale depuis qu’il a été réélu à l’unanimité par le Parlement pour un nouveau mandat de cinq ans, le 17 mars.

Cette tournée n’a rien d’anodin à l’heure où son grand dessein « une ceinture, une route » (« Yidai, Yilu » en mandarin), aussi dénommé « nouvelles routes de la soie », devient peu à peu réalité en Asie, en Europe et en Afrique. Là, une ligne de chemin de fer entre Djibouti et Addis-Abeba. Ici, une autre reliant Nairobi et Mombasa. Dans ce projet pharaonique de mondialisation de la Chine – et de sinisation du monde ? –, destiné notamment à écouler les flots de marchandises produites par l’empire du Milieu, l’Afrique occupe une place à part.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.