Centenaire de l’OIT : la protection sociale au menu des échanges

0
le-RNMAPS-veut-promouvoir-la-protection-sociale-au-Burkina-Faso

Le Réseau national multi acteurs de protection sociale (RNMAP), a organisé un panel le mardi 14 mai 2019, à Ouagadougou. Cette activité s’inscrit dans le cadre la célébration du centenaire, de l’organisation internationale du travail (OIT), créée en 1919. L’objectif est d’informer et sensibiliser la population sur les droits en matière de protection sociale au Burkina Faso.

La protection sociale est un droit fondamental pour tout citoyen. En effet, elle se définit comme étant l’ensemble des mécanismes de prévoyance collective, permettant aux individus ou aux ménages de faire face aux conséquences des risques sociaux. C’est à dire face aux situations pouvant provoquer une baisse des ressources et une hausse des dépenses. Il pourrait s’agir de la vieillesse, d’une maladie, d’une invalidité, du chômage ou d’une charge familiale. Mais force est de constater que dans notre pays, la protection sociale connait toujours des insuffisances. C’est qui justifie les actions de RNMAPS, à l’occasion de la célébration du centenaire de l’OIT.

Ses actions consacrées à la sensibilisation et à l’information à l’endroit de la population, devrait améliorer l’accessibilité aux droits en matière de protection sociale au Burkina Faso. Selon les responsables du RNMAPS, la lutte est de pouvoir garantir à tout individu un standard d’une vie décente, prévenir et réduire l’exclusion sociale, l’inégalité, la pauvreté et la vulnérabilité.

A ce panel, des communications ont été faites à l’endroit de la population. Il s’agit entre autres, de la politique nationale du gouvernement en matière de protection sociale, le régime d’assurance maladie universelle et les initiatives communautaires en matière d’accès aux soins de santé. Pour une meilleure amélioration du droit à la protection sociale, le réseau a énuméré des perspectives suivantes : le renforcement de capacités des acteurs de l’action politique sur la protection sociale, la valorisation des activités des membres en lien avec la protection sociale et la participation aux instances nationales sur la protection sociale. Le secrétaire permanent Patrice Pamousso, n’a pas manqué de réitérer ses remerciements à l’égard de l’ambassade du royaume de la Belgique, pour son appui constant à leur côté.

Michel Caboré

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.