Célébration du 08 mars au sahel : Le MBDHP célèbre autrement la femme

0
celebration-08-mars-dori

Le mouvement burkinabè des droits humains et des peuples (MBDHP) section Dori a organisé une conférence publique au profit des femmes du sahel le samedi 16 mars 2019 à Dori. La conférence a porté sur le thème « journée internationale de la femme : historique et rôle de la femme pour un Burkina Faso de paix sécurité et cohésion sociale »

Célébré le 8 mars ou la fête internationale de la femme autrement, c’est ce qu’a voulu faire le mouvement burkinabè des droits humains et des peuples (MBDHP) section Dori. Pour cela, il a organisé une conférence publique qui vise à mieux outillé les femmes sur l’historique de la journée internationale à elle dédiée mais aussi de décliner leur rôle pour un pays de paix, et de  cohésion sociale. Et pour l’occasion, c’est la salle de conférence de la mairie de Dori qui a servi de cadre pour ces femmes qui sont venues nombreuses assistées  à la rencontre animé par le directeur en charge des droits humain du Sahel. Le conférencier a tenu a démontré les motivations de la célébration du 8 mars, les précurseurs de cette fête.

 

Les femmes n’ont pas manqué de poser des questions d’éclaircissement. Nafissatou Barry, tout en remerciant le MBDHB, a signifier l’intérêt de cette rencontre qui va leur permettre de mieux connaitre leur droit tout en contribuant a cultivé la paix et la cohésion sociale, gage de tout développement. Barguetton sondé retient de cette conférence que les femmes doivent travailler à mieux s’émanciper. Et l’émancipation de la femme selon elle, passe par son autonomisation. « Au sahel, nous avons du potentiel, et les femmes doivent profiter de ses potentiels pour mieux entreprendre afin d’être des model pour la société » soutient elle. Elle a ajouté qu’il y’a de cela quelques années tous les secteurs d’activités au sahel étaient occupés par des femmes qui venaient des autres régions. « Même si tu rentrais au marché, tu n’allais pas voir nos sœurs faire des petites activités de commerce mais au fil du temps, les choses sont entrain de changer » insiste-t-elle.

 

 

08-mars-au-sahel-le-president-MBDHP-doriLe président du MBDHP section Dori Adboulaye Dicko estime que cette conférence, a permis aux femmes de mener des réflexions constructives; une chose qui leurs permet un meilleur encrage de leurs droits. Selon M.Dicko, si la femme est bien outillée, « nous vivrons dans un monde plus meilleur car elle est au centre de toute action. Et d’ajouté que sous nos cieux, la journée de la femme est célébrée sous l’aspect festif avec une méconnaissance de l’esprit de cette journée ». Aux thermes de cette journée de conférence, les participantes sont appelées a être des relais auprès des autres femmes et à servir de repère pour la promotion du mieux vivre ensemble.

Inoussa ZONGO (correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.