Campagne agricole dans le Boulkiemdé et le Sanguié : la saison est satisfaisante

0

La Direction Régionale de l’Agriculture et des Aménagements Hydrauliques (DRAAH) du Centre-Ouest, a organisé le Jeudi 13 Septembre 2018, une mission de suivi de la campagne agricole 2018-2019 dans les provinces du Boulkiemdé et du Sanguié. Irène Coulibaly, gouverneur de la région du Centre-Ouest, a présidé cette mission dont l’objectif était de constater de visu avec l’ensemble des acteurs, l’état d’avancement de la campagne agricole et de toucher du doigt les difficultés rencontrées par les différents producteurs.

Afin de suivre l’état d’avancement de la campagne agricole 2018-2019 dans la région du Centre-Ouest, une mission de la direction régionale de l’agriculture et des aménagements hydrauliques du Centre-Ouest avec à sa tête le gouverneur de la région, a fait le tour des provinces du Boulkiemdé et du Sanguié. La première étape de cette sortie a été sur Mennenga dans la commune de Kokologo, où le site de production de Taro des femmes a été visité. Ce champ d’une superficie de 10ha, est exploité par le groupement Nongtaaba. De cette exploitation agricole, une production de cinquante (50) tonnes est attendue. La mission, après Mennenga a visité à Sakoinsé toujours dans la commune de Kokologo, le centre de formation et de production agro-mécanique Wend Panga au profit des jeunes. Fonctionnel depuis 2015, le centre s’est donné pour mission d’assurer la formation des jeunes de 16 à 22 ans aux métiers de la forge, de la soudure et à la fabrication des équipements agricoles modernes. La deuxième étape de la sortie a été sur Sabou. Là deux exploitations agricoles ont été visitées à Maoulourgou et Ouézindougou. Le premier site est exploité par l’agro-pasteur Adama Kabré. Pour cette campagne sur une superficie de 9ha, les productions de Mr Kabré portent sur les produits de consommation et de rente ; notamment 5ha de maïs, 2ha de sorgho, 1ha d’arachide et 1ha de Niébé. Quant au deuxième site, il est exploité par le groupement féminin Song-Taaba de Ouézindougou. Le groupement composé de trente femmes (30) exploite 2ha de sorgho et 2,5ha de niébé. Pour la dernière étape de visite, le cap a été mis sur la province du Sanguié. Là-bas, la mission a également visité deux exploitations agricoles à Zoula et à Ekoulkoala dans la commune de Réo. A Zoula, la visite a porté sur l’exploitation agricole de Bayéma Bationo, abritant 5ha de maïs, 1ha de sorgho et 0,5 ha de niébé sur fond de gestion de fertilité des sols et de lutte contre la chenille légionnaire d’automne (CLA). En ce qui concerne le dernier champ visité, ce fut celui de Bali Bationo à Ekoulkoala abritant 2ha de maïs, 2ha de mil, 1,25ha de riz pluvial, 0,70ha de sorgho, 01 Champ Ecole de Producteur (CEP) et une initiative expérimentale sur la fumure.

Les chenilles légionnaires ont été maitrisées
A chaque étape de la mission de supervision, les visiteurs ont eu des échanges avec les producteurs afin de relever leurs difficultés. Le principal goulot d’étranglement dans les différentes exploitations, selon les producteurs, fut l’arrivée tardive des pluies. A Herman HIEN, directeur régional de l’agriculture et des aménagements hydrauliques du Centre-Ouest d’affirmer que ce problème a été résorbé, car selon lui, depuis le 15 Juillet 2018 jusqu’à maintenant dans l’ensemble des communes, les pluies sont régulières et les champs se portent bien. Aussi Mr HIEN s’est-il tablé sur la question des chenilles légionnaires : ‘’ La chenille légionnaire d’automne que nous connaissons depuis deux (2) ans est présente partout. Mais sa capacité à détruire a été contrôlé dans les champs visités par des actions de surveillance et de traitement qui ont été opérées par les producteurs avec l’appui du ministère de l’agriculture et nos agents sur le terrain.’’ Après avoir fait le tour de ces exploitations agricoles, les visiteurs du jour par la voix du gouverneur Irène Coulibaly, n’ont pas manqué d’exprimer leur satisfaction au vu des résultats des exploitations qui, selon elle, présentent un niveau de végétation assez acceptable, ce qui présage à son avis une bonne récolte. A Herman HIEN de conclure que la campagne dans la région du Centre-Ouest se déroule à cet instant de façon satisfaisante sur le plan pluviométrique et agronomique.

Aziz Kaboré (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.