Boulkiemdé :Une conférence pour « réconcilier » les cœurs

0

Les forces vives de la province du Boulkiemdé ont organisé une conférence le 09 février 2019 sous le thème « Contribution des filles et fils au développement du Boulkiemdé ». Cette conférence , qui a réuni les ressortissants du Boulkiemdé venus des quatre coins du monde, a été initiée dans l’optique de cultiver la paix et de renforcer la cohésion sociale entre les fils et filles de la province.

Selon le président du comité d’organisation de cette conférence des forces vives du Boulkiemdé, Boureima Bougma, cette activité intervient au regard du constat que dans le Boulkiemdé même si il y a la cohésion, ils ont estimé qu’il fallait quand même la renforcer. Aussi, M. Bougma a-t-il ajouté que les chefs coutumiers ont estimé qu’en leur sein, tout n’était pas rose et à tous les niveaux, il y a avait de petits problèmes.

C’est donc au vue de tout cela que ce forum intervient dans l’objectif de réunir tous les fils et filles de la province, quels que soit l’appartenance religieuse ou le bord politique, pour célébrer leur union sacrée. La condition sine qua non de cette union sacrée, selon le patron de l’activité Marcel Zoma, par ailleurs président de la délégation consulaire régionale de la chambre de commerce et d’industrie du Centre-Ouest, passe inéluctablement par la culture de la paix et de l’harmonie entre les chefs coutumiers. Dans la foulée, dans le souci de faire renaitre la paix d’antan chez les chefs coutumiers, il a été demandé à l’évêque de Koudougou d’intercéder en tant que modérateur et au chef de terre d’être le médiateur. « Nous resterons à leurs côtés pour que cette cohésion sociale soit une réalité dans le Boulkiemdé » a promis Boureima Bougma.

Boureima Bougma, président du comité d’organisation de la conférence

Les intervenants ont été unanimes .Ils ont clamé que c’est ensemble et main dans la main qu’ils pourront édifier un Boulkiemdé de paix où il fera bon vivre. Présidant la cérémonie, Amidou Soré, haut-commissaire de la province du Boulkiemdé, n’a pas manqué d’apprécier la tenue de ce forum dont la démarche constitue en son sens, un pas en avant dans un contexte où les populations à la base doivent également assumer leur part de responsabilité.
Du thème central de cette conférence découlaient deux sous thèmes dont ‘’cohésion sociale et développement : les enjeux actuels’’ et ‘’les grands chantiers du développement : quelles opportunités pour le Boulkiemdé ?’’. Avec pour modérateurs Monseigneur Joachin Ouédraogo, évêque de Koudougou et le Pr Rasmané Semdé, ces deux communications ont été assurées par Dr Koudbi Kaboré et Dr Thibault Jean Hervé. Au sortir de ce forum, ses organisateurs ont laissé entendre qu’il a permis ,entre autres, de mettre à nu les obstacles qui entravent la cohésion sociale pour l’union des fils et filles du Boulkiemdé, d’identifier les défis à relever ainsi que les perspectives pour le développement harmonieux de la province.

Aziz KABORE (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.