Bobo-Dioulasso : Les acteurs de la culture réfléchissent sur l’avenir de la SNC

0

35 ans d’existence de la SNC: les acteurs font un bilan

Le ministère en charge de la culture a tenu dans la ville de Sya, les états généraux de la semaine Nationale de la culture (SNC) le vendredi 5 octobre 2018 à la maison de la culture Anselme Titiama Sanou de Bobo-Dioulasso. Deux jours durant, les acteurs du monde de la culture ont réfléchi sur l’avenir de la SNC avant de faire des recommandations.

Bobo-Dioulasso : Les acteurs de la culture réfléchissent sur avenir de la SNC Le ministère en charge de la culture a tenu dans la ville de Sya, les états généraux de la semaine Nationale de la culture (SNC) le vendredi 5 octobre 2018 à la maison de la culture Anselme Titiama Sanou de Bobo-Dioulasso. Deux jours durant, les acteurs du monde de la culture ont réfléchi sur l'avenir de la SNC avant de faire des recommandations.A ces états généraux, les participants ont passé en revue les 35 ans d’existence de la SNC. En effet, plusieurs sujets ont été abordés. Premièrement, la prise en compte d’autres modèles d’organisation institutionnelle, ensuite la prise en compte de la nécessité d’alléger les procédures et charge d’organisation et de fonctionnement des institutions et enfin, la réalisation d’une étude de faisabilité en vue de la fusion SNC/maison de la culture ainsi que la promotion des lauréats de la semaine nationale de la culture.

Des recommandations pour redynamiser la SNC.

À l’issue des 2 jours de travaux, des recommandations ont été formulées par les participants. Il s’agit du renforcement de la direction artistique de la SNC, la dynamisation de la semaine nationale de la culture, la promotion et la consommation des productions culturelles artistiques et littéraires dans tous les espaces publics.
Présent à cette cérémonie, le ministre en charge de la culture Abdoul Karim Sango, apprécie la qualité des échanges et rassure que les recommandations faites par les participants verront leurs mise en œuvre dès l’édition de la SNC 2020.

Mathéo DABIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.