Bobo-Dioulasso : Accusé d’attribution illicite de parcelle à Abdoul Service international, Paulin Zézouma Sanou, maire de l’arrondissement 2 se défend

0

Le maire de l’arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso accompagné de ses plus proches collaborateurs a tenu une conférence de presse ce mardi 4 septembre 2018 au sein de ladite mairie. Paulin Zézouma Sanou et les membres de son conseil municipal ont démenti les accusations faites par le, chef destitué du village de Kiri.

Le torchon brule entre le maire de l’arrondissement 2 de Bobo-Dioulasso et le chef du village de Kiri, un village rattaché à la commune de Bobo. Justin Sanou, chef de village destitué de Kiri accuse le maire de l’arrondissement 2, Paulin Zézouma Sanou d’attribuer « frauduleusement » 88ha de terre au promoteur immobilier Abdoul Service international. C’est à travers une conférence de presse le lundi 13 septembre que Justin Sanou et Narcisse Sanou ont affirmé que le maire Paulin Zézouma Sanou a octroyé de façon illicite 88 ha de terre à Abdoul service sans son aval et le consentement des propriétaires terriens.

Paulin Zézouma Sanou dément l’octroi « frauduleuse » de 88ha de terre à Abdoul service

De l’avis du maire de l’arrondissement 2, les 88ha sont reparties dans 2 zones différentes. La première zone est composée d’une superficie de 18ha dans le village de Kiri, son village natal. Cette superficie de terre donnée à Abdoul service international pour son morcèlement répond à une volonté des propriétaires terriens de mettre fin à l’avancée anarchique du cimetière sur leur terre. « Les gens dépassaient les limites du cimetière pour entrer dans nos terres. » affirme le maire. Aussi dit-il, les 18ha de la famille dont il fait partie sont aussi à l’origine de litiges entre 3 personnes. « C’est au regard de tout cela que la famille a décidé d’octroyer les 18ha à Abdoul service pour les morceler et les remettre à la famille » ajoute le maire Paulin Zézouma Sanou.
La 2e zone concerne 70 ha dans le quartier de Sacabi. A en croire Paulin Zézouma Sanou, Abdoul service se serait entendu avec les propriétaires terriens dudit quartier. Il dément ainsi les propos du chef destitué du village de Kiri qui l’accuse d’avoir vendu les terres « frauduleusement » au promoteur immobilier Abdoul service.

En rappel, le chef du village de Kiri a été destitué par le chef de canton de Bobo-Dioulasso le 14 août 2018.

Winmalou Mathéo Dabiré (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.