Attaques terroristes du 2 mars à Ouagadougou :le Ghana manifeste sa solidarité au Burkina

0
Suite aux attentats terroristes ayant visé l’État-major général des armées du Burkina Faso et l’ambassade de France le 2 mars dernier, le ministre ghanéen de la sécurité a rendu visite au premier ministre Paul Kaba Thiéba ce mardi 13 mars 2018. L’émissaire ghanéen dit être venu apporter le soutien de son peuple au Burkina.
C’est en compagnie de son chef d’Etat major de l’armée et des responsables du service de sécurité de son pays que le ministre ghanéen de la sécurité a été accueilli par le premier ministre Paul Kaba Thiéba. Le peuple ghanéen à travers cette visite de son ministre, entend manifester sa solidarité et apporter son réconfort au peuple burkinabè. Albert Kan Dapaah a à cet effet déclaré que « tout ce qui touche le Burkina Faso touche également le Ghana ». Il s’agit donc pour son pays de partager avec le Burkina cette douleur engendrée par les récentes attaques. Le terrorisme étant un phénomène sous-régional, la conjugaison des efforts est nécessaire a-t-il ajouté. Bien que n’étant pas membre du G5 Sahel, ce pays se dit impliqué dans la lutte contre le terrorisme car dit-il « le Ghana est concerné et est préoccupé par ce phénomène.Voilà pourquoi le Ghana se concerte de façon régulière avec les pays comme la Côte-d’Ivoire, le Burkina Faso, le Niger, le Bénin et le Togo ». 

 

Tanga Thierry Zongo (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.