Angola – MPLA : dos Santos annonce l’élection de son successeur en décembre 2018 ou avril 2019

0
Le MPLA, le parti au pouvoir en Angola pourrait se choisir son nouveau leader en décembre 2018 ou en avril 2018, a annoncé ce vendredi Eduardo dos Santos, l’ancien chef d’Etat qui tient actuellement les rênes du parti.

L‘échiquier politique en Angola laisse libre cours à toutes les supputations, notamment au sein du parti au pouvoir, le MPLA. L’annonce d’un congrès fin décembre 2018 ou avril 2019 qui permettra l‘élection d’un nouveau chef du parti intervient, en effet, alors que les critiques d’un bicéphalisme à la tête de l’exécutif se font courantes.

“Je recommande qu’il soit plus prudent que le congrès extraordinaire du parti qui résoudra la question de la direction du MPLA soit en décembre 2018 ou en avril 2019”, a déclaré Eduardo dos Santos, faisant ainsi un pied de nez aux rumeurs qui annonçaient que le congrès de vendredi entérinerait son départ anticipé.

Eduardo dos Santos a choisi le nouveau président angolais, João Lourenço, pour lui succéder lorsqu’il a démissionné l’année dernière après 38 ans au pouvoir, mais a maintenu son poste de chef du parti.

Depuis lors, il subit de plus en plus de pressions pour abandonner la présidence du Mouvement populaire pour la libération de l’Angola (MPLA), alors que Lourenço a écarté nombre de ses soutiens, dont ses enfants, Isabel et Filomeno dos Santos. Une trentaine de dirigeants militaires ont eux-aussi été balayés.

Cette nouvelle configuration a donné lieu à une passe d’armes entre MM. Lourenço et dos Santos. Mais ce vendredi, ce dernier a souligné la nécessité de “soutenir l’exécutif”, dirigé par João Lourenço, et de “maintenir une synchronicité entre la direction du MPLA et le gouvernement”.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.