Accès à l’eau potable : Quatre nouveaux forages pour les populations de Ramongo

0

Les populations des villages de Ramonkodogo, Kolokandé, Kamsi et Bayandi Tanghin dans la commune de Ramongo (15 kilomètre de Koudougou) n’auront plus à faire des kilomètres à la recherche d’eau potable. Et cela grâce à l’ambassade du Japon au Burkina Faso, qui a doté chacun de ces villages en forage. La cérémonie d’inauguration de ces quatre forages intervenue le Vendredi 14 Septembre 2018, a connu la présence des premières autorités de la commune de Ramongo. Elle a été rehaussée par la présence de Tamotsu Ikezaki, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon au Burkina Faso. Ces réalisations ont coûté la somme de Vingt-neuf millions deux cent trente-neuf mille francs CFA (29.239.000 F CFA).

L’eau c’est la vie dit-on, cependant certaines localités du Burkina Faso n’ont malheureusement pas accès à ce précieux liquide. C’est fort de ce constat que l’ambassade du Japon au Burkina Faso par l’intermédiaire de l’Association Agir Contre les Endémies du Siècle (AACES) a doté quatre forages à quatre villages de la commune de Ramongo notamment : Ramonkodogo, Kolokandé, Kamsi et Bayandi Tanghin. Ce projet selon Tamotsu Ikezaki, ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire du Japon au Burkina, a été réalisé suite à la signature d’un accord de don entre Constantin Nikièma, président de l’AACES et l’ambassade Japonaise le 6 Mars 2018, dans le cadre du programme de coopération financière non-remboursable du Japon, intitulé ‘’Dons aux micro-projets contribuant à la sécurité alimentaire’’. La réalisation de ce projet a coûté la somme de Vingt-neuf millions deux cent trente-neuf mille francs CFA (29.239.000). Ces quatre forages viennent selon l’ambassadeur, améliorer la santé de la population et également améliorer la vie économique des villages car, poursuit-il, les femmes investiront désormais plus de temps à développer des activités génératrices de revenus que dans les corvées d’eau. Et pour cela des actions doivent être mises en œuvre pour prendre soin de ces joyaux hydrauliques. ‘’Je vous exhorte à les exploiter au maximum, mais de les entretenir comme une mine d’or afin de changer votre cadre de vie de façon durable’’ a lancé l’ambassadeur du Japon au Burkina Faso aux populations bénéficiaires.

Prenant la parole, Rasmané Kaboré, maire de la commune de Ramongo a remercié les donateurs de ces quatre forages. Un don qui, selon le maire, contribuera à soulager les populations bénéficiaires en leur facilitant l’accès à l’eau potable. Parlant de l’entretien des joyaux, Rasmané Kaboré a reconnu que la bonne gestion des infrastructures de ce projet nécessite une synergie d’actions et une implication personnelles de tous les acteurs sociaux de la commune. Il a alors promis aux donateurs que de concert avec l’ensemble des populations bénéficiaires, la commune mettra en place des comités de gestion, qui auront pour mission de veiller à la bonne gestion des infrastructures afin qu’elles servent de façon durable. Le maire tout en remerciant l’ambassade du Japon pour ces réalisations, a exhorté l’Association Agir Contre les Endémies du Siècle (AACES), à poursuivre le partenariat avec sa commune à travers la réalisation d’autres projets.

A ce jour, 1152 forages et un château d’eau ont été réalisés par le Japon dans les quatre coins du Burkina Faso.

Aziz Kaboré (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.