2e congrès de la FASFAF : les sages-femmes, ouvrières dans le champ du seigneur pour la reproduction de la vie

0

Les sages-femmes d’Afrique francophone regroupant 17 pays tiennent leur deuxième congrès du 26 au 28 juillet 2018 à Ouagadougou. Durant ces trois (03) jours, les congressistes vont partager leurs expériences et leurs meilleures pratiques relatives à leurs rôles régaliens.

les différentes délégations venues des 17 pays

« Rôle de la sage-femme dans la mobilisation sociale en faveur de la santé de la reproduction », c’est sous ce thème que se tient le deuxième congrès des sages-femmes d’Afrique francophone. Lors de ce congrès, les sages-femmes ont orienté leurs rôles sur la potentialité des sages-femmes à la mobilisation sociale et à la participation communautaire. Selon la conférencière Honorine Kabré, par ailleurs sage-femme, les rôles des sages-femmes sont définis par rapport à une enquête qui a été faite par des ONG en collaboration avec la Confédération Internationale des sages-femmes. « Nous sommes parvenus à une conclusion que nous ne pourrons pas travailler à réduire sensiblement les indicateurs de santé et de la reproduction tant que nous ne mettrons pas le cap sur la santé à l’horizon 2030 » a-t-elle laissé entendre.

Ce faisant, la sage-femme doit œuvrer pour parvenir à atteindre cet objectif. Et cela doit commencer dès la base, à sensibiliser la population sur les questions de la santé. Elle doit s’impliquer davantage pour accompagner le processus du changement de comportements de la population. Plusieurs armes sont prévues à cet égard à savoir l’éducation pour la communication, la communication pour le changement de comportement, et bien d’autres. L’un des rôles des sages-femmes est de construire la case santé de la reproduction en termes de maternité à moindres risques.

Mais le rôle régalien des sages-femmes et maïeuticiens étant les prestations de planning familial, les accouchements assistés, le suivi prénatal, celles-ci devraient travailler à les améliorer. Car, la santé maternelle et de l’enfant est une priorité pour les sages-femmes. Par conséquent, elles comptent travailler pour que toutes les familles puissent avoir accès aux soins. Et pour cela, elles vont agir sur quatre rôles tels que l’accessibilité, la disponibilité, l’acceptabilité et la qualité. Parallèlement, elles envisagent soutenir les stratégies de promotion de la santé à travers un processus visant à rendre l’individu et la collectivité capables d’exercer un meilleur contrôle sur les facteurs déterminants de leur santé.

Saaniayouor Levis KPODA (Stagiaire)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.