1ère édition de Coupe de la jeunesse du Ganzourgou : Mogtédo sur le toit de la province

0

La 1ère édition de la coupe de la jeunesse du Ganzourgou parrainée par le ministre des Infrastructures Eric Bougouma s’est déroulée dans la commune de Mogtédo le dimanche 12 août 2018. Le match qui a opposé l’équipe de Mogtédo en jaune à celle de Zorgho en rouge s’est soldé par un score d’un but à zéro en faveur des jaunes.

Ils ont donné le meilleur d’eux-mêmes

Ce dimanche 12 août dernier, l’équipe de Mogtédo a fait sensation en venant à bout de son adversaire de Zorgho. 1 but à 0, c’est le score à la fin de la rencontre qui a opposé l’équipe de Mogtédo en jaune à celle de Zorgho en rouge lors de la 1ère édition de la coupe de la jeunesse du Ganzourgou parrainée par le ministre des Infrastructures Eric Bougouma, présidée par le chef traditionnel de Mogtédo, Naaba Koutou et soutenue par le président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré.

C’est en effet un beau jeu qu’ont produit les 22 acteurs durant les 30 minutes soit 15 fois deux, qu’a duré la rencontre. Sorti nombreux pour ne pas se faire compter l’évènement, les sportifs ont donné le meilleur d’eux-mêmes. L’engagement, l’abnégation, les combinaisons, les gestes techniques auront marqué la confrontation entre ces deux équipes. Les 15 premières minutes devraient être à l’avantage des rouges de Zorgho qui ont été dominateurs, mais qui n’ont pas su être réaliste devant le but adverse ; pour avoir raté des occasions franches. Ils vont regretter leur manque de réalisme, car seulement deux minutes après la pause, les jaunes de Mogtédo sur une combinaison effectuée depuis le milieu de terrain, vont ouvrir le score grâce à Roger Sandwidi qui ne va pas trembler face au portier adverse. Les jaunes vont défendre ce but jusqu’au coup de sifflet final.

L’équipe de Zorgho n’a pas démérité

C’est une foule déchainée qui va envahir le terrain pour fêter cette victoire acquise dans la douleur avec ses héros. Le vainqueur de cette 1ère édition de la coupe de la jeunesse du Ganzourgou se nomme Mogtédo. Pour le promoteur Salif Kaboré, il n’y a ni vainqueur, ni vaincu à la fin de la rencontre. « C’est la jeunesse du Ganzourgou qui a gagné » a-t-il soutenu. Tout comme le parrain, le ministre des Infrastructures, Eric Bougouma, a salué les deux équipes pour le beau jeu présenté et surtout l’esprit du fair-play dont ils ont fait preuve tout au long de la rencontre ; avant de féliciter l’équipe gagnante.

Le ministre des infrastructures surnommé affectueusement par les fils et filles du Ganzougou, Eric route ou Eric BB béton bitumineux ne va pas tarir d’éloges pour les deux équipes. Il va déclarer : « on est aux anges, car cet après-midi, la jeunesse du Ganzourgou a démontré son unité, son engagement, son amour son tallent pour le football ». Il va renchérir : « nous avons assisté à une belle rencontre, très propre, une victoire méritée ».Il faut le dire, la mobilisation pour faire de cette rencontre, une réussite est de taille. Ceci n’a pas échappé à BB béton bitumineux qui ayant une pensée à celui qui a soutenu la coupe qui a été disputée, en la personne du chef de l’Etat, Roch Marc Christian Kaboré a vu dans cette mobilisation, une union, un engagement, une détermination des fils et filles de la province, à accompagner le processus de développement engagé par le président du Faso, dans le cadre du Plan national de développement économique et social (PNDES). Il va d’ailleurs le rassurer en indiquant que la jeunesse de Ganzourgou est déterminé et est en ordre de bataille pour accompagner le premier des Burkinabè.

 

Il faut souligner que la coupe de la jeunesse du Ganzourgou qui est à sa 1ère édition a connu un succès à tel point que Eric route, n’a pas hésité à donner son engagement pour ce qui est de l’organisation de la prochaine édition voir des autres à venir ; afin qu’elles soient également des succès a conclu le parrain.

Il faut rappeler que pour cette première édition, l’équipe vainqueur à savoir Mogtédo a été récompensée par un jeu de maillots, des ballons, un trophée, et une enveloppe de 100 milles francs CFA. Son dauphin, se console avec un jeu de maillots, un trophée, et une enveloppe de 50 milles francs CFA.

Thierry KABORE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.