15 Août 2019 : la communauté catholique célèbre l’Assomption

0
15- Août -2019- la –communauté- catholique- célèbre- l’Assomption

Le 15 août de Chaque année la communauté chrétienne catholique célèbre la fête de l’Assomption, date retenue pour rendre hommage à la vierge Marie. Pour les croyants catholiques elle est la mère de Jésus Christ. Cet événement religieux a été officiellement célébré depuis 1950.

L’Assomption de Marie, qui est appelée Dormition dans la tradition orientale, est la croyance religieuse orthodoxe et catholique selon laquelle la Vierge Marie, mère de Jésus, n’est pas morte. Selon les écritures saintes, elle est entrée directement dans la gloire de Dieu (ce qu’on traduirait communément par « montée au ciel »). Sans fondement scripturaire mais très ancienne dans la Tradition des Églises d’Orient comme d’Occident, l’assomption est fêtée liturgiquement dès le VIIIe siècle. La croyance fut définie comme dogme religieux (c’est-à-dire ‘vérité de foi chrétienne’) par l’Église catholique en 1950.

15- Août -2019- la –communauté- catholique- célèbre- l’AssomptionDans l’Église catholique, l’Assomption de la Bienheureuse Vierge-Marie est célébrée liturgiquement de manière solennelle, le 15 août, et s’accompagne fréquemment de processions religieuses. Dans le calendrier anglican la fête de l’Assomption a disparu en 1549 mais le 15 août est resté la fête principale de la Vierge Marie, mais sans référence à son Assomption. La date du 15 août serait celle de la consécration à Jérusalem de la première église dédiée à Marie, Mère de Jésus fils de Dieu, au Ve siècle, après le concile d’Éphèse en 431. Dans le catholicisme actuel, le terme Dormition ne désigne que la mort de la Vierge ; la croyance de la montée au ciel de son corps porte le nom d’Assomption. Toutefois les Églises d’Orient critiquent ce terme qui pourrait laisser croire que la Vierge a été enlevée au ciel de son vivant.

Au-delà du caractère festif, cette date invite tous les chrétiens catholiques du monde entier à renforcer la foi en imitant la vierge Marie, qui sans hésitation s’est donnée entièrement à Dieu pour l’accomplissement des saintes écritures.

Michel Caboré

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.