SAHEL: le projet Giving For Change donne du sourire aux Personnes Déplacées Internes et aux personnes vulnérables à Dori

0
Le -projet -Giving –For- Change -donne -du -sourire –aux- Personnes- Déplacées -Internes -et –aux- personnes- vulnérables- à-Dori

C’est le siège sis à Dori de l’Association Dagnal Roobè qui a accueilli la sobre mais hautement utile cérémonie de remise de vivres aux Personnes Déplacées Internes et aux personnes vulnérables. C’était ce lundi 26 septembre 2022 et en présence de Jeunesse Tenkodogo venu représenter les services en charge de l’action humanitaire. Etaient également présents, les représentants de l’Association Dagnal Roobè (ADR) représentés par Souleymane Ag Rissa et de l’Association Bena OSegui (ABOS) d’Arbinda en la personne de Palwindé Sawadogo.

 

Le -projet -Giving –For- Change -donne -du -sourire –aux- Personnes- Déplacées -Internes -et –aux- personnes- vulnérables- à-DoriLa nuit s’est finalement transformée en jour, pourrait dire à double titre. D’abord parce l’initiative était conçue sous forme d’une nuit d’inclusion durant laquelle, la presse, les responsables du projet Giving For Change et les autorités locales allaient échanger sur les voies et moyens d’inclure davantage les Personnes Déplacées Internes dans les différentes actions. Mais, en lieu et place de cela, c’est un don de vivres et de matériel de couchage qui a finalement retenu l’attention de Giving For Change. Ensuite, on peut dire que la nuit s’est transformée en jour et ce, au vu des visages présentés par les bénéficiaires de ce geste de Giving For Change.

 Et pour cause, ce sont 40 ménages, soit 233 Personnes Déplacées Internes en majorité en provenance du Yagha de même que des personnes vulnérables qui ont bénéficié de cette action posée par Giving For Change. En effet, ce sont 40 sacs de riz de 25 kg ; 40 nattes d’une place chacune et 40 bidons de 2 litres chacun, qui ont soulagé la peine de ces Burkinabè physiques éprouvés et meurtris dans leurs chairs.

Le -projet -Giving –For- Change -donne -du -sourire –aux- Personnes- Déplacées -Internes -et –aux- personnes- vulnérables- à-DoriEt ce geste a été accueilli comme il se doit. Pour Jeunesse Tenkodogo, le Directeur par intérim du service en charge de l’action humanitaire, c’est une épine en moins pour sa structure. « La plupart des bénéficiaires viennent du Yagha. A leur arrivée on se posait des questions de leur assistance et c’est à ce moment que Giving For Change nous a contactés pour voir comment apporter son soutien ». Tout en félicitant et remerciant Giving For Change pour ce geste, Jeunesse Tenkodogo a souhaité la poursuite d’une telle initiative.

A entendre les responsables du projet Giving For Change, cette action ne sera pas la dernière et d’autres viendront soulager un tant soit peu d’autres bénéficiaires.

Le -projet -Giving –For- Change -donne -du -sourire –aux- Personnes- Déplacées -Internes -et –aux- personnes- vulnérables- à-DoriEn attendant, les présents bénéficiaires ont traduit toute leur reconnaissance à l’endroit de Giving For Change. « Franchement ce geste nous soulage beaucoup et nous disons grandement merci à Giving For Change pour avoir pensé à nous » nous confié Hama Hamidou Diallo, personne vulnérable venue de Katchirga. « Être accueillis avec des vivres et du matériel de couchage nous réconforte beaucoup après toutes ces épreuves que nous avons vécues » a relaté Haoua Boureima Dicko de Solhan. Venue de Seytenga, Aïssatou Boureïma Dicko a également salué ce geste de Giving For Change ; elle qui nous confié avoir traversé de douloureuses circonstances pour être là.

Le -projet -Giving –For- Change -donne -du -sourire –aux- Personnes- Déplacées -Internes -et –aux- personnes- vulnérables- à-DoriAinsi, en plus de former des associations dans leur élan de mobilisation de soutiens et de ressources locales, Giving For Change vole au secours des Personnes Déplacées Internes et des personnes vulnérables. Le geste de ce lundi 26 septembre 2022 vient ici corroborer cette assertion. Rappelons que le projet Giving For Change résulte de la collaboration de l’Association Burkinabé de Fundraising (ABF), l’Association Dagnal Roobè (ADR) de Gorom-Gorom et l’Association Bena OSegui (ABOS) d’Arbinda. Toutefois c’est l’Association Dagnal Roobè (ADR) de Gorom-Gorom qui en est le lead du consortium au Sahel avec l’accompagnement de l’Association Bena OSegui (ABOS) de Arbinda.

Et c’était plus précisément dans la Salle Polyvalente de Dori, un certain samedi 04 décembre 2021, que le projet Giving For Change avait été officiellement lancé avec pour principal objectif de « renforcer la liberté d’expression en amplifiant les voix des communautés revendiquant leurs droits envers les détenteurs du pouvoir ».

Hama Hamidou DICKO

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.