Région de l’EST : l’ONG ASMADE fait le bilan de son intervention

0
Burkina-ASMADE-fada-bilan(projet

L’ONG ASMADE ( Association Songui-Manégré/ Aide au développement endogène),  a fait le bilan de son intervention dans la région de l’EST dans le cadre de la mise en œuvre du projet « combattre la pauvreté et les vulnérabilités des enfants dans les régions de la Boucle du Mouhoun, du Centre-nord, du Nord et de l’EST par le biais d’une protection sociale sensible aux enfants», le jeudi 18 février 2021 à Fada n’gourma. Dans l’ensemble, les premiers responsables de ASMADE et les autorités de la région de l’EST sont satisfaits des résultats du projet.

Dans le cadre de la mise en œuvre du projet dans la région de l’EST, ASMADE a pour mandat l’implémentation du paquet de sensibilité à l’enfant dans les communes de Madjoari et Namounou. Le programme expérimente le transfert monétaire inconditionnel associé à un « ensemble de mesures de protection de l’enfant » basé sur  les compétences parentales, la budgétisation familiale et la résilience des jeunes compétences de vie courante.

A l’heure du bilan, il ressort que le projet a permis à 320 femmes des deux communes de bénéficier de formations, à 489 personnes d’obtenir des actes de naissances, à 429 personnes de posséder la Carte nationale d’identité burkinabè (CNIB). A cela s’ajoute un soutien financier de 48 000FCFA par trimestre à 1411 ménages à Madjoari et Namounou.

« Grâce à ce projet, les bénéficiaires ont pu prendre en charge la scolarité des enfants »

Burkina-ASMADE-fada-bilan-projet
Jean Ives BERE, Haut-Commissaire de la province du Gourma

Jean Ives BERE, Haut-Commissaire de la province du Gourma, représentant le Gouverneur a salué les actions menées par ASMADE et ses partenaires financiers. « En 20 mois, beaucoup de choses ont été réalisées sur le terrain par les différents acteurs malgré un contexte sécuritaire et sanitaire difficile. » affirme-t-il.

Pour Midieba YONLI, chef de zone ASMADE à l’Est, le mandat a connu une effectivité sur le terrain. « Nous envisageons poursuivre ce que nous faisons, travailler à couvrir tous les autres ménages n’ayant pas encore bénéficié de nos sensibilisations » rassure le chef de zone.

Burkina-ASMADE-fada-bilan-projet
Midieba YONLI, chef de zone ASMADE à l’Est

Quant à Diaboadi COMBARY, maire de la commune de Namounou, il a précisé que sa   commune bénéficie depuis 2019 de l’intervention du projet et il faut être sur le terrain pour constater les bienfaits d’ASMADE. « Avec cette aide, les bénéficiaires ont pu prendre en charge la scolarité des enfants, s’acheter des vivres, des animaux et certains font même un commerce.  Nombreux sont ceux qui nous disent que si ce projet ne venait pas, leurs enfants n’iront pas à l’école » confit-il.

Burkina-ASMADE-fada-bilan-projet
Diaboadi COMBARY, maire de la commune de Namounou

En perspectives, l’ONG ASMADE compte poursuivre du coaching des ménages vulnérables et bénéficiaires du cash, des sessions de renforcement de compétences parentales et de budgétisation familiale entre autres.

De façon générale, l’ONG ASMADE intervient dans le domaine de l’amélioration de la santé des populations, l’accès à l’eau, l’hygiène et l’assainissement, l’éducation au développement et insertion socio-professionnelle des jeunes, la sécurité alimentaire et l’environnement, l’autonomisation des femmes.

Guingriyamba LALLOGO (Correspondant)

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.