Lutte contre l’insécurité urbaine : deux réseaux de présumés malfrats mis aux arrêts par la Police Nationale à Ouagadougou

0

Ils sont au nombre de onze (11) individus présumés délinquants appartenant à deux (02) réseaux distincts. Ils étaient spécialisés dans les vols à main armée contre la population de la ville de Ouagadougou et la vente de stupéfiants. Ils ont entre 18 et 30 ans et parmi eux, l’on retrouve des repris de justice.

Arrêtés par la Brigade de recherches du Commissariat de Police de l’arrondissement n°9 de Ouagadougou, les membres des deux groupes sont désormais hors d’état de nuire et ont été mis à la disposition du Parquet près le Tribunal de Grande Instance de Ouaga I pour la suite judiciaire.

Police-securite-valeur Pour ce qui est de leur mode opératoire, les membres du premier groupe sillonnaient en binômes les quartiers de Toudbwéogo, Bangporé, Koulwéoghin, Tanghin et Pissy de la capitale. Dès que leur cible était identifiée, ils la filaient et dans les rues peu fréquentées, mal ou non éclairées, ils simulaient un accident et tenaient la victime en respect. Sous des menaces à l’aide d’un pistolet automatique ou d’armes blanches, ils la dépouillaient de ses biens.

Les membres du deuxième groupe, quant à eux, évoluaient en deux binômes. Leurs cibles étaient le plus souvent les stations-services gérées par les personnes de sexe féminin. Lorsque le premier binôme, envoyé en précurseur, constatait l’absence de clients à la station-service, il donnait un signal au second binôme, qui consistait à faire un jeu de phare, l’invitant à passer à l’action. Et, avec des tirs de sommation, ils intimidaient les gérantes et les dépouillaient de leurs recettes avant de prendre la fuite.

A l’issue des investigations, plusieurs objets ont été saisis par les enquêteurs des mains des présumés malfrats, notamment une dizaine de vélomoteurs volés, des munitions, des téléphones portables et un kilogramme (1kg) de cannabis.

La Police Nationale réitère ses remerciements à la population pour sa collaboration qui a permis d’atteindre ces résultats. Elle saisit l’occasion pour l’inviter encore une fois à plus de vigilance et à signaler tout cas suspect aux numéros verts mis à sa disposition que sont les 17, 16 et 1010.

La Police Nationale, une force publique au service des citoyens !

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.