Formation professionnelle : l’université de technologie et de management met sur le marché 13 nouvelles compétences

0

L’université de Technologie et de Management (UTM) a organisé, ce 29 octobre 2022, la cérémonie de graduation de sa première promotion. Ce sont au total 13 licences en Maintenance Industrielle et en Transport et Logistique. Cette cérémonie a connu la présence du Directeur pays de la société minière Endeavour mining,  partenaire de cette université.

 

Ils sont désormais aptes à affronter le monde professionnel.  Après trois ans d’apprentissage en théorie et en pratique,  ces impétrants sont dotés de toutes les compétences pour réussir leur insertion dans la vie professionnelle. “Je puis affirmer que nous, impétrants sommes très fiers de la formation dont nous avons bénéficié à l’UTM. Elle nous a doté non seulement d’outils d’épanouissement personnel et d’intégration sociale mais aussi et surtout de rudiments d’intégration professionnelle”, a laissé entendre David Kaboré,  représentant des étudiants.

Cette première promotion a pour nom de baptême “Issaka KARGOUGOU”, qui a été aussi le parrain de cette cérémonie de remise de diplômes. Il a invité ses filleuls à s’armer de courage pour affronter le monde professionnel et à toujours se démarquer dans leur domaine en étant les meilleurs.

 

“Endeavour mining a offert six bourses d’une de 6 millions de francs CFA aux meilleurs étudiants”

 

Endeavour Mining a défini l’éducation et la formation professionnelle comme un pilier important de sa stratégie de développement durable afin de contribuer à l’amélioration du capital humain de ses pays d’accueil. C’est pourquoi, au cours de cette cérémonie de sortie de promotion,  la société a récompensé les meilleurs étudiants. Endeavour Mining a offert des bourses d’études d’une valeur de 5 millions de FCFA et six ordinateurs aux 6 meilleurs étudiants.

 

Pour, Adama Soro, directeur pays d’Endeavour Mining pour le Burkina Faso, « cette démarche s’inscrit dans l’axe Education de la stratégie développement durable du groupe et vise à l’identification et à la promotion des jeunes talents locaux, dans des universités de prestige et aussi des opportunités de stages et d’emplois à des étudiants burkinabé pour contribuer à son développement. En fait, Il s’agit de la poursuite de nos efforts en matière d’éducation en Afrique de l’Ouest à travers une série de programmes, dont les Elites de Demain, sponsorisées par la Fondation Endeavour», a expliqué Adama SORO

 

Des récompenses que les étudiants ont accueillies avec joie. Cependant ils ont demandé aux partenaires beaucoup plus d’accompagnement surtout en matière de stage. “Nous sommes fiers des bourses reçues. On espère qu’ils vont nous offrir beaucoup plus de stage car il sera plus intéressant de commencer les stages en première année pour être plus aguerri d’ici la 3e année”, a souhaité Nafissatou Ouédraogo, étudiante en première année de master.

 

En rappel, Endeavour soutient un large éventail de projets éducatifs au niveau local, autour de ses sites miniers, ainsi qu’au niveau national, par le biais de la Fondation Endeavour. Ces projets concernent les jeunes de 11 ans jusqu’à l’université, à travers des programmes tels que Pépites d’or, Programme pour les jeunes talents. Elle est l’un des principaux producteurs d’or au monde et le plus important en Afrique de l’Ouest, avec des actifs d’exploitation au Sénégal, en Côte d’Ivoire et au Burkina Faso et un solide portefeuille de projets de développement avancé et d’actifs d’exploration dans la ceinture de roches vertes très prometteuse de Birimienne en Afrique de l’Ouest.

Aubin Ouédraogo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Veuillez laisser un commentaire
Veuillez entrer votre nom

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.